25/01/2013

Faut-il s'indigner du mariage homosexuel?

   Ces derniers mois, des manifestations ont eu lieu à Marseille contre le projet de loi Taubira mais, contrairement à Aix-en-Provence, aucune réunion n'avait encore été organisée dans la cité phocéenne pour expliquer l'importance de cette question. L'association Culture Française a eu le grand mérite de remédier à ce manque mercredi 23 janvier avec un Café Actualité ayant pour thème: "Faut-il s'indigner du mariage homosexuel?".
    Dans la salle qui fut vite comble, on pouvait remarquer la présence d'Antoine de CRÉMIERS, Mattei public.jpganimateur des Cafés d'Actualité d'Aix, conseiller éditorial de "La Nouvelle Revue Universelle" et membre du bureau de Culture Française, de Vincent AUTRIC, membre de l'équipe dirigeante de la  Manif Pour Tous PACA, et de l'abbé Bruno FRANCE, prieur de la Fraternité Saint Pie X de Marseille.
   Michel FRANCESCHETTI, président de Culture Française, rappela que l'association, est destinée à "réunir, autour des valeurs nationales, les personnes intéressées par les grands débats de la vie publique et d'en favoriser les actions locales", par exemple avec des Cafés Actualités depuis sa fondation en 2008.
   Ronald PERDOMO mit en évidence le rôle déterminant donné par la Constitution au Président de la République qui peut faire voter ce qu'il veut par les députés. La loi doit ensuite franchir l'obstacle du Conseil Constitutionnel dont l'avis n'est jamais certain à l'avance. La demande actuelle de référendum ne peut aboutir que si le chef de l'Etat le veut bien.
     La parole revint ensuite à Jean-François MATTÉI. Philosophe, professeur émérite de l'Université de Nice et membre de l'Institut Universitaire de France, Jean-François MATTÉI a insisté sur la théorie du "genre" qui, pour la première fois dans l'Histoire, ne reconnaît pas de sexes différents. Elle permet à chacun Mattei Perdomo.jpgde se définir et d'agir en fonction de sa seule subjectivité. La société est obligée d'accepter la volonté de chaque individu, même quand Monique Wittig déclare qu'elle n'a pas de vagin!
   Malgré les contradictions de cette théorie, bien mises en évidence par l'orateur, elle est de plus en plus appliquée dans les pays occidentaux, dans les formations universitaires et dans les lois. Le projet de "mariage pour tous" en découle directement.
    Le débat qui suivit fut d'un excellent niveau. Les questions furent nombreuses et montrèrent l'inquiétude ressentie devant ce bouleversement de civilisation.
   Dans son ouvrage "L'homme indigné", Jean-François MATTÉI a utilisé la citation de Georges BERNANOS, qui définit l'indignation comme "le cri spontané d'une conscience outragée par le scandale". Après ce mouvement spontané qui s'est montré par des manifestations de grande ampleur, il est important, tout en continuant l'action, de réfléchir pour s'armer intellectuellement contre le scandale des idéologies destructrices.
   Le document ci-joint, copie de la récente tribune libre publiée par Jean-François MATTÉI dans "Le Figaro", était à la disposition des participants de la soirée. Cliquez sur l'image pour l'agrandir et la lire.

Mattéi Figaro.jpg

Écrire un commentaire